Notre filleule Mi Han

Rencontres :

Jack Le Menn, co fondateur de l'association, aide les parrains et marraines à rencontrer leurs filleules au Vietnam...Des moments forts et inoubliables pour Tous !

Plusieurs parrains ont prévu de rencontrer ou de revoir leurs filleules . Isabelle et sa famille ont eu cette chance en Août 2011. Elle accompagne sa maman d'origine vietnamienne qui redécouvre son pays natal. Isabelle, ses parents et ses sœurs parrainant chacun une petite fille.

P1000601 site

Isabelle relate sa rencontre avec Mi Han :

Direction l'école de Vinh Long, lieu de la rencontre , avec notre charmante amie traductrice qui connaît très bien l'école puisqu'elle y a fait ses études, petite.

Les filles étaient déjà là (40kms dans la campagne à motocyclette, pratiquement deux heures de route...). Elles viennent de Ben Tre

La démarche est superbe et ma famille et moi souhaitons honorer leurs venues par des petits présents.

Nos filleules sont très intimidées au début mais Mi Han, ma filleule très amusette et très souriante est toujours partante pour faire des photos et les visionner avec moi. On s'amuse beaucoup surtout quand elles sont loupées parce que les yeux sont fermés ou la bouche ouverte...

 

Des dames travaillant à l'école invitent mes parents et moi-même à nous installer dans une pièce ouverte où nous attendent de petits yaourts fins, citronnés et délicieux confectionnés par les sœurs et vendus pour financer l'établissement ).

Nous remettons les cadeaux à nos filleules , toujours très réservées.

Kieu Nhi reçoit un lecteur CD avec quelques CD de musique qui intrigue énormément Mi Han. Je lui propose alors d'écouter la musique à l'aide d'oreillettes, ce qui nous fait bien rire . Je cède alors ma place à Kieu Nhi qui commence à se détendre et même à rire. Je pense que la musique française est tellement loin de la musique vietnamienne qu'elles la trouvent bizarre.P1000602 site

Nous échangeons des propos sur l'école et les matières étudiées grâce à la traductrice puis nous faisons des photos dans la cour. Nous passons de bons moments en prenant des poses et je fais le clown pour les faire rire.

Je repars avec sur mon carnet de beaux dessins réalisés par nos filleules : une maison avec un arbre, une fleur et un adorable oiseau dessiné par la plus jeune des filleules Duy.

Au moment de nous quitter, Mi Han se serre contre moi...Peut-être que ce moment lui a plu également. Je suis tout émue !

Magnifique rencontre qui reste un moment fort dans notre voyage.